Néphroprotection

Néphroprotection

(Elle consiste à protéger vos reins, qui perdent régulièrement une petite partie de leur fonction rénale en vieillissant)

oiseau

Jacques POURRAT et Dominique CHAUVEAU

Service de Néphrologie et Immunologie Clinique – CHU Rangueil
1 – Qu’est-ce que la néphroprotection ?
La néphroprotection vise à protéger le rein contre les mécanismes d’autodestruction qui se mettent en œuvre dès qu’une partie importante de la masse rénale a été lésée par une agression.
Dans ces situations de réduction néphronique, les néphrons restés sains adaptent leur fonctionnement aux besoins de l’organisme, avec une augmentation de la filtration glomérulaire dans chaque unité fonctionnelle intacte. Ce processus, qui repose en grande partie sur l’activation du système rénine-angiotensine local, rétablit un débit de filtration glomérulaire global plus proche de la normale et peut être considéré comme bénéfique, à court terme.
Cependant cet hyperfonctionnement met aussi en jeu divers systèmes cellulaires et humoraux qui vont progressivement entraîner des lésions de scléroseglomérulaire et de fibrose tubulo-interstielle. A moyen et à long terme, ces lésions irréversibles vont entraîner le déclin de la fonction rénale restante, même si l’agression initiale a cessé.
2 – Historique – Modèle expérimental
Il est depuis longtemps d’expérience que les insuffisances rénales chroniques ne sont jamais stables très longtemps, et qu’une aggravation au cours des années qui passent est inéluctable. C’est la meilleure connaissance des maladies parenchymateuses rénales, et les progrèsdans leur traitement qui ont permis de faire la part dans cette évolution entre ce qui revient à la maladie rénale causale,