L’IRC

L’IRC

 

de L’IRC (Insuffisance Rénale Chronique) à l’IRCT Insuffisance Rénale Chronique en phase terminale (Hélas ma maladie s’est fortement aggravée mes reins ne filtrent plus assez mon sang)

Oui depuis quelques temps mes reins épurent mal mon sang, j’ai des œdèmes, de l’anémie, je suis fatigué, je vais me rapprocher vite de mon néphrologue.

Mais encore : besoin fréquent d’uriner, notamment la nuit, mauvais goût dans la bouche, perte d’appétit, nausées, essoufflement, démangeaisons persistantes, crampes nocturnes, gonflement des paupières et/ou des chevilles…

B30

Au début c’était une insuffisance rénale qu’il fallait traiter par des médicaments appropriés, puis elle s’est aggravée, de modérée, elle est devenue sévère et me voilà en phase ou je dois suppléer une fonction rénale insuffisante pour épurer mon sang.

C’est le cas pour 40% des diabétiques (http://diabetnutrition.ch/le-diabete/quels-sont-les-differents-types-de-diabete-2/) qui finissent avec un diabète associé à une IRCT.

Les diabétiques ne sont pas assez avertit de leur risque d’insuffisance rénale.

Stades IRC

Un patient dépisté assez tôt ne sera peut-être jamais dialysé, écrit le Pr Michel Olmer. D’où l’importance d’informer. D’abord, pour dépister de manière plus précoce ces maladies sournoises car longtemps asymptomatiques. Ensuite, et surtout, pour atténuer le choc psychologique du passage au statut de malade en faisant en sorte que ce dernier devienne acteur de sa propre prise en charge et mène, une vie familiale, sociale et professionnelle aussi “normale” que possible.  http://www.santelog.com/news/urologie/insuffisance-renale-tout-ce-qu-un-patient-doit-savoir-sur-la-dialyse-et-la-transplantation_13855_lirelasuite.htm   La transplantation rénale moins contraignante que la dialyse ; si compatibilité aux reins disponibles.

BD_2_technique