La réaction psychologique

La réaction psychologique

(Si l’annonce est faite trop brutalement et sans solution pour le malade il ne peut que stresser. On peut vivre avec une maladie chronique, faut-il l’accepter et trouver ses nouveaux repères. Le déni ne change rien quand on a que le choix de se soigner, alors autant trouver de nouvelles ressources en soi pour affronter notre problème de santé, comme le font tous les malades chroniques).

Un jour les patients en IRCT « coacheront » leurs nouveaux collègues en IR.

Une bonne qualité de vie passe, avant tout, par une bonne santé.

La maladie chronique suppose elle des contraintes répétées.

Ces contraintes altèrent la qualité de vie des malades.

Tout sur le patient : Le patient

Psychologie les besoins du malade